Patrouille MDS

premiers soins et prévention en montagne

La Patrouille de ski du Massif du Sud souhaite regarnir sa banque de candidats/candidates pour la prochaine saison!

Joindre la Patrouille du Massif du Sud signifie assumer votre passion pour le plein air, établir des liens durables avec vos collègues, développer des connaissances en premiers soins, tout en assurant la sécurité et la prévention sur la montagne. Pour devenir patrouilleur de ski certifié, vous devez...

- Avoir un minimum de 16 ans

- Suivre une formation initiale de 56 heures avec l’Institut national de secourisme du Québec

- Réussir les épreuves théoriques et pratiques

- Avoir un niveau de ski/planche à neige intermédiaire/avancé.

En plus de faire partie d’une équipe de passionnés, vous pourrez bénéficier de plusieurs avantages tout au long de la saison.

Ça vous intéresse ? Si oui, svp faire parvenir dès maintenant une courte lettre de motivation à l’adresse patrouille@massifdusud.net.

Suite à l’analyse de votre candidature, vous pourriez être convoqué(e) à un rendez-vous permettant d’évaluer vos compétences en ski ou planche.

Le travail du patrouilleur est d’assurer l’encadrement des pratiques sportives dans les stations de ski, et de prodiguer les premiers soins lorsque la situation le requiert.

Le rôle du patrouilleur de ski en est un de Lifeguard, et non d’agent de sécurité. Contrairement à plusieurs autres premiers répondants agissant comme secouristes, le patrouilleur de ski est formé tout azimut pour répondre à de multiples situations chaque jour.

Dépendamment de l’endroit où il est assigné, la fréquence de ses interventions peut être élevée. Chaque journée d’hiver, les patrouilleurs pratiquent des centaines d’interventions au Québec: leur formation vise donc à en faire des spécialistes en montagne dans les conditions hivernales et sportives que le Québec propose.

La patrouille de ski du Massif du Sud est une équipe dynamique de bénévoles et professionnels ayant pour but d’offrir des services de premiers soins et de prévention sur les pistes de ski alpin, ainsi que lors des expéditions Catski.

Quand une piste est fermée, dites-vous qu’il y a des raisons et que nous avons le devoir d'offrir un terrain sécuritaire.